AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sam. (validée)

Aller en bas 
AuteurMessage
Samael

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Sam. (validée)   Mar 8 Sep - 13:02

Nom: Inconnu.

Prénom: Samael.

Age: 21.

Race: Humaine.

Surnom: Sam.

Boulot: Aucun pour le moment. Sam a des capacités à comprendre les langues et est capable de les enseigner, y compris quelques langue intergalactiques.

Compétence de pilote: Capable de conduire un véhicule sur roues, un vaisseau personnel. N'a jamais tenté de conduire un Mecha, ni aucun vaisseau de guerre. Bonne conductrice ceci dit. Sa devise lorsqu'elle est aux commandes? 'je fais toujours attention au trajet, c'est à la vitesse que je ne fais pas attention.'
Rêve de piloter un Deus Mecha depuis qu'elle s'est vue en rêve en train de voler au grè des étoiles , à bord de l'un d'eux.


Caractère: Sam est d'un naturel calme. Elle ne crie pas, n'a jamais de réaction vives ni un mot plus haut que l'autre, et lorsqu'on cherche à la blesser ou à l'enerver, elle sait remettre les gens à leur place en usant de beaux mots et d'un ton calme.
Au fond d'elle, elle aime vivre et partager de bons moments avec des personnes qui lui paraissent exceptionnelles - cela peut etre des personnes comme vous et moi, il suffit juste qu'elles ne soient pas des commères et de mauvaises personnes, voire de celles qui font des crises d'hystérie pour rien. Ceci dit, avec la guerre, sur terre, ce genre de broutilles n'interessent plus grand monde.
Elle est cependant d'un naturelle solitaire et lorsqu'elle en ressent le besoin, elle peut partir sans dire aurevoir si elle sent alors qu'on va insisiter pour la retenir. Samael est capable de rester seule des jours, à plonger dans des introspections, des rêves...
Voilà pour son caractère habituel. Mais comme tout le monde Sam a des defauts. le plus difficile a gerer - même et surtout pour elle - est cette souffrance qui parfois, la met hors d'elle. Mieux vaut alors ne pas chercher à lui parler, à la consoler. Si les souvenirs douloureux dont elle n'aime aps parler la submergent, Sam sait s'enfermer pour les laisser faire leur chemin ou les enfouir. ceci dit, si l'insistance de ceux-ci est trop forte, ou si elle se retrouve déçue par une personne en qui elle plaçait des espoirs amicaux, elle peut entrer dans des états de nerfs et de quasi-folie.
Elle est à l'origine de la destruction partielle de plusieurs chambrées sur terre.
Au fond, donc, mieux vaut la laisser seule si elle n'a pas envie de parler de ce qui l'attriste. peut-être trouvera-t-elle ce qui anihilera cette souffrance mentale, un jour.
Au delà de çà, Sam est sincère - peut être trop - et impatiente, fidèle en amitié - trop peut etre - et aime les personnes. Elle marche à l'intensité, c'est à dire que pour elle, il n'y a aucune demi mesure. Soit elle est bien, soit mal. Soit elle aime, soit elle n'aime pas. Et si elle n'aime pas quelqu'un, elle se contente de ne pas lui parler, de l'ignorer - de na pas en parler.
En revanche lorsqu'elle aime quelqu'un, elle vit ceci à fond.


Description physique: Samael est grande. Pas trop non plus, un mètre 70 et fine. Elle n'a pas de formes généreuses, elle a juste cette silhouette longiligne et finement musclée qui lui valu de pouvoir se faire aisement passer pour un jeune garçon sur terre.
Les cheveux bruns courts et frisés, le teint légèrement mât et de grands yeux bruns avec un reflet vert; elle a un regard pénétrant lorsqu'il est plongé dans le votre, mais qui est souvent plongé dans ce que nous appellerions communément 'le vide'. Seulement, elle seule sait qu'il n'est pas plongé dans le vide.
Niveau vestimentaire, Sam se contente d'un pantalon étroit en jean, d'une chemise et d'une paire de chaussures à la mode humaine des années 70 - unisexe et dont le bout est entre le triangle et le carré. Beiges, de rigueur.
Elle affectionne tout particulièrement le foulard qu'elle a autour du cou. Lorsqu'elle sort, elle porte une veste a double rangée de boutons qui descend jusqu'au dessous des genoux.


Histoire: 'Samael. Je m'appelle Samael. Et non je ne suis pas un homme. Et oui je suis ici pour delivrer un message de la plus haute importance à votre gérante.' *Flute. Qu'est-ce qu'ils ont tous à me demander si je suis un homme?!* ce matin là fut une veritable catasptrophe. Je ne sais ni comment ni pourquoi, il aurait bientot fallu que je me déshabille et encore, elles auraient trouvé moyen de me traiter de transsexuel pour la cause des hommes - c'est 'pour la cause des hommes' qui m'aurait parut insultant. transsexuel n'a jamais été une insulte en soi. Surtout que depuis des millénaires sur terre, on changeait de sexe comme bon nous semblait, avant cette foutue guerre... J'attendais devant la porte, le clapet de securité fermé. Je ne savais même pas ce que contenait cette fichu clé - usb, cela va de soi, l'heure n'était plus aux télégrammes...
'Samuel?' me demanda - pour mon grand enervement - la seconde personne que je vie derriere le clapet de securité.
'SamAel.' Lui repondis-je en insistant sur le 'A'. J'étais irritée et je ne savais toujours pas si cette rencontre était une bonne idée. ceci dit, beaucoup de choses m'enervaient depuis un moment. je m'octroyais un retour dans le passé, tandis que la demoiselle me demandais de patienter encore un instant.
Née en 2029, dans une famille ou il n'y avait naturellement que des hommes hors-mis ma mère et moi. C'était sans compter sur cette fichue guerre qui voudrait bientot que mes frères et moi fussent séparés de corps et d'âme. Ce qui fut sans compter sur ma capacité d'adaptation et mon physique parfaitement androgyne - hors mis mes yeux, parait-il.
J'ai tout de suite choisi de devenir un garçon, officiellement. Je ne me suis pas fait prendre pendant longtemps, lorsque j'étais enfant, on me confondait souvent avec un petit garçon, de plus on m'appelait Samuel au lieu de Samael - merci Papa, merci Maman, qui avaient peut-être prevu la guerre?
Encore que s'ils l'avaient prévue, ils n'auraient certainement pas fait les choses comme çà. Ils auraient certainement cherhcé a fuir et à nous emmener sur une station pacifique, ou une autre planète ou je ne sais quoi. Bref, je me suis débrouilléE comme je pouvais dans ce monde machiste et fachiste - les deux ne vont pas de paire? Ah oui? Pardon, je dois être un peu élitiste sur les bords alors... Le plus gros hic survint lorsque j'appris la nouvelle: Mes frères enrolés dans l'armée des hommes? pas question pour eux de s'y conformer. Dignes pacifiques qu'ils étaient, ils etaient tous trois ce que l'on nommait alors avant guere' des hommes modèle' et ocuvaient leur femme - sa progéniture pour l'un- comme j'aurais couvé mon trésor sacré - mon carnet et un vieux mp3 collector datant du début des années 2000 (un objet super kitch, l'un des premier mp4)... Ils ont donc réussi - l'un de mes frères est un pirate informatique parfait - à contacter une flotte masculine - pas tant que çà, oui, il y a des transsexuels sur terre, et ils faut bien qu'ils soient quelque part, et ou, à votre avis? Dans cette foutue guerre? Je ne rois pas non, ils ont trop milité pour la paix pendant des siecles... Cette même flotte à proposé à ma famille de les emmener - ils avaient été aussi bons avec d'autre familles aussi déjà, mais peu, au vue du peu d'humains ouverts... - et acceptèrent de nous emmener vivre en paix. Quelque part dont je ne me souvient plus le nom. Bref.
Je me vie donc prévenu - comme d'habitude - à la derniere minute, et voilà que le départ était prévu le lendemain 2:00pm tapantes, heure humaine. Qu'à cela ne tienne, je m'octroyais un joyeux tour dans mon bolide digne des plus grands musées - en tant que Sam le jeune garçon effeminé de la ville ( ou ce qu'il en restait) - tellement il était vieux - soi-disant increvable ce modèle, et bine je retirerai le soi-disant - IN-CRE-VABLE ce modèle de la fin des 1980's - quand je rencontrait cette fille. Belle comme aucune musique ne l'avait encore été à mes oreilles averties - je vivais uniquement pour la musique alors, et les atômes savent à quel point rien ne l'égal pour moi, sinon quelques images des plus rares.
Elle s'appelait Oli et son aura m'a touchée au plus haut point. Voilà ce qui s'est passé à ce moment là:

Je m'arrêtai sur le bas côté, l'ayant vue accroupie dans le fossé à cpoté de ce qui restait d'un chmpas gardant encore - ironie du sort - les vestiges intactes - les seuls du coin d'ailleurs - d'un blockhaus de la guerre 1939-1945. Je stoppais net car je n'ai jamais aimé laisser une personne en detresse sur le bas côté de la route, qui plus est, en plein desert. Je sortis de mon bolide et m'approchai. Elle tourna lentement la tête quand elle entendit mes pas, ses yeux me fixant difficilement à cause du soleil. Je m'accroupi et lui demandai si tout allait plus ou moins bien.
"Oui... Ca va aller..."
Je decellais de la peur dans ses yeux et m'ecartais un peu.
"Je peux vous emmener quelque part? Vous n'allez pas rester comme çà?" dis-je. Elle me semblait faible et failli tomber, je la maintenait sur mon épaule, et nous commençâmes à parler. Elle ne voulait pas bouger de là, persuadée que son unité viendrait la chercher. Une beauté telle que je n'en avait jamais vue. Elle ne voulait pas attendre seule, tant qu'à faire, mais ne voulait pas bouger, alors je restai là. Le soleil était haut, les alentour vidés de toute vie, nous avons parlé quelques heures comme çà. Je ne sais si elle a compris que j'était une fille, mais elle m'a dit à un moment dans notre échange que j'étais un garçon bien. Cela avant de me livrer des informations importantes. Et cela juste après être devenu plus nerveuse. Elle me regardait avec ces yeux qui en ont trop vu, comme ces personnes qui savent qu'elles ne vous reverront jamais. J'étais pétrifiée à la fois par son récit, sa sagesse, sa beauté, et m'impregnais de tout ce qu'elle me dit.
Elle se decida à se lever en sortant une capsule de sa poche - elle m'en tendit une "au cas où" comme elle disait - ainsi qu'une clé usb d'une taille minuscule. Elle m'avait informée de l'existence de la station Tamao, de ce qui se tramait en ligne de fond chez les hommes. Au fond, je pense qu'elle avait compris ce que j'étais. Je lui fit part de l'existence de la flotte transsexuelle, je ne regrettai étrangement pas... Je n'avais jamais fais confiance à personne au premier abord. Elle pourtant, elle... Je me surpis à avoir envie de la prendre dans mes bras près tout ce qu'elle m'avait dit, les combats, sa famille, elle, et sa mère... Arrachée à leur vie de paix par les hommes - les fachos - et tout ce qui s'en suit. Sa flotte attaquée alors qu'elle venait, avec ses collègues, chercher d'autres filles orphelines et perdues ici, en proie aux pires soldats sexistes masculins que la terre ait portée alors. Je ne la touchait pourtant pas, mais nous echangeâmes un regard qui avait plus de poids que tout geste, que toute parole. Et puis elle me demanda de partir. D'aller porter ce message à la base féminine non loin de là. D'aller leur apporter cette clé.
Je ne protestait pas sur le fait qu'elle voulait que je m'en aille seule. J'avai compris à quel point son attachement pour sa troupe etait forte. Elle les attendrait ici, leur ayant indiqué sa position. Si elles ne venaient pas, elle aviserait.
Je suis partie vers l'endroit convenu par ma famille et la flotte pacifiste pour le départ pour les prévenir de mon retard, mais ils etaient dejà partis.
Je reussi a expliquet la situation à l'un de mes frères par telephone, puis me suavais, en lui disant d'embrasser les parents.
J'avais été mise dans le secret, je ne pouvais pas manquer à ma parole. Plus que çà, j'avais envie de respeter ma parole vis-à-vis d'Oli.Voilà comment je me retrouvais devant cette porte.

La femme revint au clapet et m'ouvrit. Elle contempla la clé et s'empressa d'aller la tester sur un terminal surprotégé contre toute sorte de virus informatiques. Je restait cependant en bonne compagnie - deux gardes - et en discutant avec elles, je laissai echapper quelques uns des mots qui m'avaient parut les plus annodins dans la bouche d'Oli. A ces mots, l'une des gardes s'empressa de contacter la femme qui m'avait pris la clé, et elles me reçurent dans un quartier plus confortable de la base, pour m'affecter sur le prochain vol en direction de la station Tamao...
Personne ne su me donner de nouvelles d'Oli, personne ne sait d'ailleurs ou elle est, si elle est encore en vie.
Je me suis jurée de toujours garder un pensé pour elle, et, plus personnellement, de tout faire pour la retrouver. Elle, ou sa mère, afin de lui dire les quelques mots qu'Oli m'avait dit pour elle, "au cas où", comme elle le disait...

Ce qu'elle aime:

La musique, par dessus tout, les images, sa famille, Oli, même si elle n'a passé que quelques heures en sa compagnie...

Ce qu'elle n'aime pas:
Cette putain de guerre, le fachisme, faillir à une parole donnée
Autres: Sam est excellente conductrice, elle a donc des predisposition pour être pilote.

Pass: One rainy day on Earth...




Dernière édition par Samael le Ven 9 Oct - 1:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1164
Localisation : partout et nul part à la fois
Age du personnage : 16
Date d'inscription : 18/02/2009

Feuille de personnage
Humeur: En forme En forme
Avertissements:

MessageSujet: Re: Sam. (validée)   Lun 14 Sep - 20:53

OOooOo chouette fiche yeaaah !!! (mais elle est pas finit....)


bienvenue aussi !!!!! jnefaisquepasser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mina kimochi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1290
Age du personnage : 19
Date d'inscription : 13/06/2007

Feuille de personnage
Humeur: Zen Zen
Avertissements:

MessageSujet: Re: Sam. (validée)   Jeu 17 Sep - 0:53

héhhé te revoila toi =)
courage pour la fin de ta fiche =p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com/
Samael

avatar

Féminin
Nombre de messages : 6
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 07/09/2009

MessageSujet: Re: Sam. (validée)   Ven 9 Oct - 1:20

ter-mi-née =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mina kimochi

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1290
Age du personnage : 19
Date d'inscription : 13/06/2007

Feuille de personnage
Humeur: Zen Zen
Avertissements:

MessageSujet: Re: Sam. (validée)   Ven 9 Oct - 1:31

tu sais comment ca marche tant qu'oneesan ets pas la ^^
welcome

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.nice-board.com/
Aspésia Shaytan

avatar

Féminin
Nombre de messages : 250
Localisation : Qui s'en soucis ?
Age du personnage : 24 ans
Date d'inscription : 29/09/2009

Feuille de personnage
Humeur: Zen Zen
Avertissements:

MessageSujet: Re: Sam. (validée)   Ven 9 Oct - 2:00

coucou

Bienvenue à toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Himao
Admin ~ Fille de Tamao et gérante de la station
Admin ~ Fille de Tamao et gérante de la station
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1022
Age : 35
Localisation : Là où la brise me mène, là où l'amour se déchaine, dans le coeur de celle que j'aime
Age du personnage : 22
Date d'inscription : 26/05/2007

Feuille de personnage
Humeur: En forme En forme
Avertissements:

MessageSujet: Re: Sam. (validée)   Lun 30 Nov - 20:40

éhéh coucou toi ^^ Re bienvenue donc, fiche validée

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.nice-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sam. (validée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sam. (validée)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Les techniques de Akari Hadashi
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Rose (Pré-validé par Wolf Print)
» Mangemort 23 [Validée par Yuki Hoseki ]
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentation :: La fiche du personnage-
Sauter vers: